bandeau

Trégunc - Finistère
Bretagne Sud

Idbmarine et la Marque Bretagne

Chantier naval de voiliers dynamiques

idbmarine, constructeur d'idées de bateau

Implanté Route du Phare de Pouldohan à TREGUNC (29910), à côté des Chantiers Nautiques du Minaouet, idbmarine est un chantier de construction navale dirigé par Denis BOURBIGOT (15 ans d'expériences maritimes réparties entre les bateaux de charter, les voiliers de courses au large, les chantiers de constructions navales), qui réalise les Malango et les Mojito.
Situé à proximité immédiate de la mer et d'un travel-lift, le chantier idbmarine est organisé en deux zones distinctes :

  • Une zone isolée dédiée aux activités composites
  • Une zone dédiée aux travaux de montage - finitions

Pour réaliser les pièces composites, idbmarine a choisi de mettre en oeuvre deux techniques performantes : l'infusion et l'injection

La stratification au contact (méthode classique) consiste à déposer dans un moule, dans lequel on aura au préalable appliqué une couche de gel-coat, des couches successives de tissus / matériaux de renforts qui sont imprégnés manuellement avec de la résine. Cette technique ne permet pas de contrôler la quantité de résine utilisée, peut laisser des bulles d'air dans les tissus et surtout, suivant la rapidité de polymérisation, ne permet pas de maîtriser le placement des tissus.

L'infusion reprend la démarche de la construction classique mais la pose des tissus / matériaux de renforts s'effectue sans résine dans un premier temps : ceci permet d'optimiser l'orientation et le recouvrement des trames. Une fois cette pose terminée, une bâche (film polyane en bleu sur les photos) recouvre les tissus et le vide est fait. Cette mise sous vide du montage permet de compacter les tissus / matériaux de renforts d'où une résistance mécanique accrue.

L'alimentation en résine est alors ouverte et celle ci va migrer sous l'effet du vide vers la périphérie du moule (voir les photos sur la progression - aspect mouillé - de la résine). L'arrivée de résine est alors coupée et la polymérisation va avoir lieu sous vide supprimant ainsi toutes les émanations de solvants.

Le contrôle de la quantité de résine infusée permet d'obtenir des pièces finies extrêmement homogènes, identiques (dimensions et poids), avec un état de surface parfait du côté du moule : cette performance est impossible à atteindre en stratification manuelle.

L'injection est l'aboutissement de la démarche commencée avec l'infusion. Avec l'infusion, la partie externe de la pièce (celle en contact avec le moule) est parfaitement finie, par contre la partie au contact de la bâche doit être enduite, poncée et peinte...

L'injection consiste à réaliser la pièce entre deux moules afin d'obtenir une finition parfaite des deux côtés du premier coup. Cette technique, qui est maîtrisée par quelques chantiers importants, nécessite des investissement lourds (il faut deux moules....) et surtout une précision de réalisation rigoureuse des moules afin de garantir l'épaisseur de l'entrefert.

A la différence de l'infusion, la résine est injectée et elle migre depuis la périphérie de la pièce jusqu'au centre volumique de cette dernière. Une légère dépression permet de faciliter cette migration. La catalyse se fait dans des conditions équivalentes avec cependant un maintien en température plus important que lors d'une infusion, ce qui assure une sorte de cuisson de la pièce.

Une des particularités de l'injection réalisée chez idbmarine est d'avoir réussi à réaliser un entrefert optimisé. Les ponts ainsi réalisés ne sont pas plus lourds et aussi rigides voire davantage que ceux en infusion et sont prêts à poser...

idbmarine est le premier "petit" chantier à avoir mis en oeuvre une telle technologie ce qui lui a valu d'être recompensé par le Grand Prix départemental Stars et Métiers.

La première application a concerné les coffres de cockpit (communs aux deux Malango), et maintenant le pont du Malango 999.

Comme le montre le diaporama ci-après, c'est un gelcoat transparent qui a été utilisé sur la face interne du pont du Malango 999 afin de valider la migration de la résine. Pour information, l'injection proprement dite prend environ une heure.

idbmarine réalise sur demande toute pièce composite en infusion ou injection : n'hésitez pas à nous contacter.

Ainsi idbmarine a réalisé avec "Thibault REINHART" son proto en fibre de lin : opération couronnée de succès avec la quinzième place obtenue sur la mini-transat La Charente-Maritime/Bahia 2011 malgré un stop de 24 heures aux Iles du Cap Vert.

idbmarine peut également entreprendre des opérations de rénovation telle celle de cet Aphrodite 101.